Thema - Loading
Life WolfAlps EU Life WolfAlps EU Life WolfAlps EU

La prévention des dommages

Les conflits ont toujours une origine : celle entre les loups et les hommes est l’une des plus anciennes, des plus fortes et des plus persistantes en raison de la prédation lupine sur le bétail domestique. C’est l’un des principaux obstacles à la coexistence : de nombreux éleveurs estiment que la présence des loups entraîne une augmentation insupportable des coûts, du travail et du stress et qu’elle doit être activement contenue dans de nombreuses régions, voire totalement éliminée dans certains cas.

Dans les territoires où le loup a disparu depuis des décennies, les éleveurs ont perdu l’habitude de coexister avec les grands prédateurs. Avec le retour naturel du loup, ils ont été brutalement contraints de s’adapter en utilisant des outils de prévention d’attaques et en modifiant profondément la gestion de leur exploitation. Les animaux domestiques ne peuvent plus être laissés sans surveillance et doivent être protégés à l’aide de clôtures électrifiées et de chiens de protection. Cela signifie des coûts plus élevés, plus de stress, plus d’efforts et de fatigue, des frais de personnel supplémentaires et une augmentation des heures de travail dans des conditions déjà difficiles.

La prévention des dommages

Ces problèmes sont graves et réels : ils doivent être abordés sans détour avec les personnes directement concernées, les éleveurs. Le pastoralisme non intensif et de qualité est une valeur écologique et économique d’intérêt prioritaire pour les territoires et les aires protégées : le maintien des habitats ouverts sous forme de prés et de pâturages fauchés, la qualité des produits de montagne, et enfin la valeur paysagère, écotouristique et culturelle de l’activité pastorale sont des éléments à protéger sans hésitation.

Beaucoup a déjà été fait mais il reste encore beaucoup à faire dans le domaine de la prévention des attaques aux animaux domestiques et du soutien au travail des éleveurs et des bergers. Le projet LIFE WOLFALPS EU y répond en renforçant les échanges d’expériences entre les éleveurs des Alpes (la communication directe entre collègues est la plus efficace) et, surtout, avec les Unités d’Intervention et de Prévention d’Urgence Loup (WPIU), qui interviennent sur le terrain pour offrir de l’aide aux éleveurs dans la prévention des attaques, dans la recherche et la mise en place de dispositifs de prévention, dans l’aide à l’accès aux mesures de compensation et au soutien à la prévention, et enfin dans l’utilisation correcte des chiens de protection.

De nouvelles lignes directrices pour la prévention des attaques sur les troupeaux domestiques seront développées dans les zones de collines et de plaines où les loups font leur réapparition et où les techniques d’élevage sont différentes de celles utilisées en contexte alpin.

Restez en contact

Abonnez-vous à la newsletter

Les dernières nouvelles du projet.

Life WolfAlps Life WolfAlps Life WolfAlps

VOUS AVEZ VU UN LOUP ?! FAITES-NOUS SAVOIR !