Thema - Loading
Life WolfAlps EU Life WolfAlps EU Life WolfAlps EU

A.5

Optimisation d’un suivi standardisé du statut du loup au niveau de la population alpine internationale

La conservation efficace du loup dans un paysage hautement anthropisé comme celui des Alpes n’est possible qu’avec un suivi scientifique efficace, coordonné et transfrontalier.

Des données scientifiques solides sont nécessaires pour évaluer l’état de conservation de la population de loups alpins, pour mettre en œuvre efficacement des actions de conservation et pour une communication adéquate.

Le premier suivi intégré de l’état de conservation du loup dans les Alpes sera basé sur deux sous-actions:

A5.1 Organisation de la meilleure et plus efficace optimiser le suivi intégré du statut du loup au niveau de la population alpine

Le mode de vie insaisissable et les territoires affectés par la présence du loup à cheval sur les frontières nationales rendent difficile le suivi de la population de loups alpins. Nous réaliserons le premier suivi coordonné de la population alpine au niveau international, ce qui impliquera un énorme effort de coordination et de standardisation des techniques.

En détail :

  • Le Comité Scientifique alpin (action A.1) définira la stratégie ayant le meilleur rapport coûts-bénéfices, afin d’optimiser le suivi intégré du statut du loup alpin au niveau international ;
  • Chaque stratégie nationale sera adaptée aux besoins de la coordination internationale.

Sur la base de ces efforts préliminaires, nous parviendrons à une stratégie de suivi scientifiquement robuste de la population alpine de loups, basée sur des protocoles internationaux partagés, et nous serons en mesure de fusionner des données transfrontalières pour produire l’évaluation annuelle de l’état du loup au niveau de la population alpine (action C.4).


A5.2 Développement d’outils génétiques de pointe pour un suivi fiable et économique de l’état de conservation du loup

L’analyse génétique devient rapidement l’un des outils les plus importants de la gestion de la faune, capable de permettre une détection rapide et économique des paramètres de population. Au cours de la dernière décennie, de nombreux progrès ont été réalisés dans le séquençage de l’ADN, avec des augmentations de la vitesse de traitement et de la réduction de coûts. Le processus émergent de séquençage d’ADN à haut débit (HTS) a produit des progrès rapides en médecine et dans d’autres domaines, mais son succès est encore lent dans la surveillance de la faune : nous avons l’intention d’appliquer de telles méthodes au suivi de la population de loups. La nouvelle procédure fournira des résultats comparables, avec un génotypage rapide et peu coûteux d’échantillons  biologiques de loups. Il sera donc possible d’identifier des loups en phase de dispersion dont les échantillons sont analysés dans différents pays, nous permettant de suivre avec précision l’expansion de la population dans de nouvelles zones.

Etapes préliminaires :

  •  Création d’un groupe de travail sur la génétique alpine, impliquant les laboratoires de génétique qui ont travaillé sur le suivi des loups dans les Alpes à l’échelle nationale ;
  • Atelier pour trouver un accord et définir les meilleures stratégie et méthodes pour développer la méthode HTS permettant la coordination et la comparaison des données à l’échelle internationale ;
  •  Début de la mise en œuvre des travaux de développement de la nouvelle technique à l’Université de Ljubljana ;
  •  Formation à l’Université de Ljubljana pour la mise en œuvre globale de la méthode HTS, avec un atelier final de génétique en Slovénie.
Restez en contact

Abonnez-vous à la newsletter

Les dernières nouvelles du projet.

Life WolfAlps Life WolfAlps Life WolfAlps

VOUS AVEZ VU UN LOUP ?! FAITES-NOUS SAVOIR !