Thema - Loading
Life WolfAlps EU Life WolfAlps EU Life WolfAlps EU

Le loup dans les Alpes italiennes

Le retour naturel du loup et l’évolution de la population jusqu’à 2020

Une persécution acharnée a conduit à l’extinction du loup dans les Alpes italiennes au début du XXe siècle. Dans les Alpes occidentales, le rétablissement naturel de l’espèce a commencé dans les années 1990: en 1996-97, les premières meutes transfrontalières entre l’Italie et la France y ont été documentées. Bien que le braconnage soit toujours un phénomène présent et localement problématique, la tendance de la population de loups dans les régions alpines a été positive au cours des vingt dernières années. En 2017-2018, la population de loups des Alpes italiennes a atteint un total de 51 meutes de loups stables pour un minimum de 293 loups, dont la plupart se trouvent dans les Alpes occidentales. La partie centre-est de la population, originaire en grande partie du premier couple formé en Lessinia en 2012 , est en plein essor. 

La région alpine italienne est actuellement importante en tant que site de connexion entre la population de loups italiens des Apennins et la population de loups des Alpes dinariques (Slovénie, Croatie). Le retour naturel de l’espèce se produit principalement dans les zones rurales et de montagne – où l’élevage de troupeaux domestiques est plus ou moins intense et impacté par le prédateur – mais récemment, elle s’étend également sur des zones de collines et de plaine.

Les principaux défis et menaces pour la conservation du loup

Les interactions entre la présence du loup et l’activité d’élevage ont toujours été la principale source de conflit entre le loup et l’homme : il est fondamental d’investir localement dans des systèmes de prévention contre les attaques aux troupeaux et soutenir le travail des éleveurs et des bergers afin de promouvoir la coexistence entre le loup et les activités humaines. Récemment, même les zones vallonnées, de plaine et plus peuplées voient le retour naturel du prédateur, ce qui génère de nouveaux problèmes liés notamment à la peur, mais qui peuvent être résolus avec des informations adéquates.

La protection et la gestion de l’espèce

Le loup est une espèce strictement protégée en Italie selon la Convention de Berne (1979) et la Directive Habitats de l’UE (1992) sur la conservation des habitats naturels et de la faune et de la flore sauvages, deux textes communautaires qui ont été traduits en droit italien. L’Italie travaille sur un nouveau plan de gestion national pour l’espèce depuis 2015, mais il n’est pas encore entré en vigueur. Ce n’est qu’à partir de 2020 que le ministère italien de l’Environnement a donné mandat à ISPRA (en français, l’Institut Supérieur pour la Protection et la Recherche Environnementales)  pour mettre en œuvre le premier système national de suivi de l’espèce. En plus de suivre l’état de la population, les différentes régions et parcs nationaux italiens financent également des mesures de protection de troupeaux et indemnisent les éleveurs pour les pertes dues à la prédation par le loup.

Restez en contact

Abonnez-vous à la newsletter

Les dernières nouvelles du projet.

Life WolfAlps Life WolfAlps Life WolfAlps

VOUS AVEZ VU UN LOUP ?! FAITES-NOUS SAVOIR !