Thema - Loading
Life WolfAlps EU Life WolfAlps EU Life WolfAlps EU

C.6

C6.1 Diminution de la fragmentation de l’habitat et de la mortalité liée au trafic routier

Les infrastructures routières et ferroviaires diminuent la qualité et la quantité des habitats de la faune sauvage, en augmentent la mortalité en raison des accidents de la circulation automobile et en contribuant à la fragmentation des habitats et des populations d’espèces. Dans le premier projet LIFE WOLFALPS, une étude sur cette question a documenté que le problème affecte particulièrement les loups dans la vallée de Valle Susa (Italie).

L’action sera donc développée avec les activités suivantes :

  • Evaluation des études précédentes et des nouvelles données collectées pour identifier les corridors utilisés par la faune ;
  • Table ronde de travail avec les parties prenantes impliquées dans la construction et l’entretien des routes et des voies ferrées pour décider des nouvelles interventions et de l’entretien des infrastructures existantes ;
  • Planification des travaux d’atténuation des infrastructures linéaires pour réduire l’impact de la fragmentation territoriale sur la faune ;
  • Interventions directes et mise en œuvre de mesures d’atténuation. En détail :
    • Nettoyage des passages souterrains existants et amélioration de leur insertion environnementale
    • Installation de filets pour diriger les loups à travers les sections à plus grande perméabilité
    • Vérification de l’état d’entretien des filets de protection de l’autoroute
    • Mise en place de panneaux de signalisation pour alerter les conducteurs
    • Mise en place de bornes optiques réfléchissantes (sur au moins 10 km) Création d’une application mobile qui signale les tronçons de route les plus à risque de collision avec la faune
  • Mise à jour constante sur les 5 ans du projet de la base de données sur les accidents routiers et ferroviaires impliquant des ongulés et des loups pour les communes de l’Alta Valle di Susa ;
  •  Mise en place de campagnes de sensibilisation pour prévenir les accidents et sensibiliser aux risques de collisions avec la faune sauvage et les loups.

C6.2 Diminution de la perte d’habitat et intégration des besoins d’habitat de reproduction du loup dans la planification spatiale

Les sites de reproduction du loup (tanières et sites de rendez-vous) sont les zones les plus délicates pour l’espèce. Un moyen efficace de préserver la connectivité et de réduire la perte d’habitat est de réglementer le développement des activités humaines dans certaines zones qui sont particulièrement importantes comme sites de reproduction de l’espèce et fournir des informations dans ce sens lors des études d’impact sur l’environnement (EIE).

Ici, nous aimerions mettre en pratique les connaissances et les mesures développées dans le premier LIFE WOLFALPS pour développer une méthode conviviale d’étude d’impact sur l’environnement: un manuel de lignes directrices qui sera utilisé pour les études d’impact sur l’environnement dans les zones de présence de loups. Nous organiserons des séminaires éducatifs en Italie, dans chacune des régions concernées (Piémont, Lombardie, Ligurie, Valle Aosta), ainsi que pour les urbanistes et les entreprises qui effectuent des évaluations et des études d’impact environnemental. Lors du séminaire, les experts présenteront et expliqueront les grands principes d’un aménagement du territoire qui soit respectueux de la présence du loup.

Restez en contact

Abonnez-vous à la newsletter

Les dernières nouvelles du projet.

Life WolfAlps Life WolfAlps Life WolfAlps

VOUS AVEZ VU UN LOUP ?! FAITES-NOUS SAVOIR !